2 bis place de Touraine 78000 Versailles

01 30 21 66 06

Un actif sur 10 envisage de changer de profession dans l’année

- LE SAVIEZ-VOUS ?

Publié le 31/05/2018

La même proportion envisage de quitter son emploi dans l’année à venir, selon l’Observatoire des Trajectoires Professionnelles qui fait le point sur la mobilité en France.

Un marché de l’emploi très mobile
Si un actif sur 10 envisage de changer de profession ou de quitter son emploi dans l’année qui vient, les personnes qui ont déjà connu une transition dans les 12 dernières mois sont elles aussi concernées par la mobilité professionnelle puisque une personne sur 5 souhaite changer (encore !) de profession dans l’année.
 
La troisième édition de l’Observatoire des Trajectoires Professionnelles publié par le groupe Adecco révèle également que 27 % des actifs ont connu une transition professionnelle dans les 12 derniers mois.
Les femmes, les jeunes, les personnes peu qualifiées (niveau collège) ou très qualifiées (Bac+3 à Bac+8) sont particulièrement concernées.
 
Plus de la moitié des actifs qui envisagent sérieusement de changer de profession dans l’année à venir ont besoin d’accompagnement
En effet, 54,6 % ne savent pas vers qui se tourner pour trouver de l’accompagnement afin d’évoluer dans leur carrière ; 21 % ne savent pas comment ouvrir leur CPF (Compte Personnel de Formation) tandis qu’une majorité (84 %) n’a pas bénéficié d’un entretien professionnel sur l’année écoulée.
Enfin, seulement un manager sur deux sait à quoi correspond exactement le compte personnel de formation (CPF).
 
 
L’entretien professionnel :Un nouveau rendez-vous pour évoluer
La loi du 5 mars 2014 instaure dans le Code du travail un nouvel outil afin d’améliorer le suivi du parcours professionnel des salariés, et donc leur formation : l’entretien professionnel.
Les entreprises doivent organiser pour chaque salarié un entretien professionnel au moins une fois tous les 2 ans, et un bilan récapitulatif du parcours professionnel tous les 6 ans.
Distinct des entretiens d’évaluation, l’entretien professionnel permet de faire le point sur les aspirations d’évolution du salarié et ses besoins en formation.

Par Natacha Le Jort