2 bis place de Touraine 78000 Versailles

01 30 21 66 06

SE REPOSITIONNER PROFESSIONNELLEMENT APRÈS UNE EXPATRIATION

SE REPOSITIONNER PROFESSIONNELLEMENT APRÈS UNE EXPATRIATION

- LE SAVIEZ-VOUS ?

L’expatriation vaut encore souvent au conjoint de l’expatrié (parlons plutôt de la conjointe, puisque 85% sont des femmes) de devoir suspendre son activité professionnelle, qui souvent le/la satisfaisait. Le départ signifie souvent de devoir donner sa démission de son job, au mieux de le mettre en suspens en prenant un congé offrant l’avantage de ne pas rompre le contrat.

Les plus chanceuses n’auront qu’à recontacter leur employeur initial pour retrouver une place dans leur entreprise. Cependant, elles seront parfois surprises de ce qu’elles retrouvent, ou comprendront vite qu’on ne les attendait pas, même si elles ont garanti leur place.

Il en va tout autrement pour la grande majorité qui n’ont que leur bâton de pèlerin pour se remettre à la recherche d’un emploi quand elles y sont prêtes après leur retour en France. Et un bâton, ce n’est pas une baguette magique !

Se repositionner professionnellement après une expatriation pose le défi de savoir présenter son parcours en termes de compétences et de savoir-faire.

Et c’est bien là où le bât blesse ! Car comment présenter cette période de l’expatriation qui semble être une parenthèse dans le CV ? Comment valoriser les compétences acquises ou développées à l’étranger ? Comment faire reconnaître et apprécier l’expérience expatriée toute entière ?

Les femmes expatriées ont trop souvent tendance à minimiser la valeur de ce qu’elles ont réalisé. Elles disent souvent en entretien « J’ai aussi fait cela, mais ça n’a pas de rapport avec le reste » ou encore « J’ai donné du temps à cela, mais je ne vois pas ce que ça peut apporter à ma recherche d’emploi ».
Comment Clémence peut-elle réintégrer le monde de l’entreprise après 10 ans de participation à la vie des lycées français de Bangkok, Sao Paulo et Mexico ? L’expérience de visiteuse de prison vécue par Nathalie à Bangkok doit-elle figurer sur son CV ?

Toute implication dans une association ou un projet, toute activité bénévole et même tout loisir révèle des compétences et savoir-faire qui, s’ils sont bien présentés, prennent de la valeur et pourront être utilisés par l’entreprise. Encore faut-il savoir les présenter en langage professionnel et objectif.
Un potentiel renforcé par une expérience à l’étranger doit être pris en compte à sa juste valeur.

Le retour est donc une très bonne occasion de décrypter toute son expérience et de trouver la cohérence de l’ensemble pour repartir dans une nouvelle vie professionnelle.